Rechercher
  • La rédaction

CARBURANT – Le gouvernement baisse les taxes, les pétroliers offrent une remise de 3 francs



Depuis le 1er juin et jusqu’au 30 juillet 2022, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a diminué successivement les taxes carburants (TPP et TAPP) afin d’absorber les augmentations de prix générées par le conflit en Ukraine. Pour juillet, l'essence et le gazole devaient augmenter respectivement de 18 et de 15 francs, mais les prix resteront quasiment stables pour un mois supplémentaire grâce à cette mesure. Un bénéfice pour tous les Calédoniens. C’est le sens de l’arrêté adopté ce matin rue des artifices par l’unanimité des ministres du gouvernement selon nos informations.


Il faut ajouter à cela, l’accord interprofessionnel signé cet après-midi entre les trois pétroliers que sont Total Energy, Mobil et Shell Pacific. A la demande du gouvernement, les pétroliers se sont accordés pour octroyer jusqu’au 31 décembre 2022 une remise de 3 francs/litre aux sociétés appartenant à trois secteurs dont le carburant représente un coût important dans leur poste de dépense :


- les agriculteurs qui ne bénéficient pas d’exonérations fiscales

- les ambulanciers

- les transporteurs scolaires titulaires d’un marché communal


3 francs semblent représenter peu diront certains, mais il s’agit ici d’une remise qui ne reste pas sans effet pour leurs bénéficiaires au regard des volumes de carburant importants qu’ils consomment. L’objectif est bien de pouvoir limiter la répercussion de ces hausses sur le prix des produits agricoles et les tarifs du transport scolaire et sanitaire. In fine, le but poursuivi vise donc à préserver le pouvoir d’achat des ménages.

31 vues0 commentaire