Rechercher
  • La rédaction

Les indépendantistes demandent ensemble l'organisation du 3ème référendum. Les premières réactions.



Les groupes politiques UNI et UC-FLNKS et Nationalistes et l'Eveil Océanien ont transmis hier après-midi un courrier commun au Haut-commissaire afin de solliciter de l'Etat l'organisation de la 3ème consultation sur l'accession à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie. Pour rappel, cette demande pouvait être déposée depuis lundi par 18 élus du Congrès au minimum.


Ce sont finalement les 13 élus du groupe UCFN-EO et les 12 élus de l'UNI qui ont formulé cette demande par la voie d'un courrier commun co-signé par les deux chefs de groupe que sont Louis MAPOU et Pierre-Chanel TUTUGORO. Pour rappel, les indépendantistes avaient déjà pris position sur ce sujet lors de la convention du FLNKS à Bourail le 17 octobre 2020.


Les réactions ne se sont pas fait attendre hier soir. Par un communiqué, le ministère des Outre-mer prend acte de la demande et indique que l'Etat organisera ce scrutin avant le mois d'octobre 2022. Chez les Loyalistes, ces derniers déplorent l'initiative des indépendantistes et demandent à l'Etat d'organiser ce référendum avant la fin de cette année 2021. Pas sûr toutefois que cette proposition puisse trouver un écho favorable compte tenu des contraintes techniques et matérielles qu'imposent l'organisation d'un tel scrutin (élaboration et diffusion du document sur les conséquences du OUI et du NON, révision des listes électorales, organisation de la campagne audiovisuelle, période d'inscription dans les bureaux de vote délocalisés...).

82 vues1 commentaire