Rechercher
  • La rédaction

"Un sandwich pour autrui" maintient son aide aux sans-abris durant le confinement

Initié en septembre 2018, « un sandwich pour autrui » réuni des bénévoles de tout horizon qui sillonnent les rues de Nouméa chaque mardi pour distribuer repas et produits de premières nécessités aux personnes sans-abri.

Image : page Facebook "Un sandwich pour autrui"


Une solidarité qui ne connaît aucune faille même durant le confinement strict qui touche le pays depuis maintenant deux semaines. Les distributions de vivres se poursuivent une fois par semaine, nous explique Julien Liboa à l’origine de cette initiative citoyenne. Des dons provenant des bénévoles et parfois même de sociétés. En complément, le collectif met également à disposition des masques et du gel hydroalcoolique à destination des personnes qui sont abordées dans le centre-ville principalement.


Mais, confinement oblige, ces déplacements restent encadrés puisqu’une autorisation spécifique du Gouvernement a dû être sollicitée. Les bénévoles doivent se munir chacun d’une attestation dérogatoire et respecter les gestes barrières. Les contacts avec les sans-abris sont donc limités au maximum. Au fil du temps, le champ d’action du collectif s'est étendu aux quartiers de la capitale. Signe que la paupérisation en milieu urbain tend malheureusement à se renforcer.


Quoiqu’il en soit, le constat est le même partout où ils passent. Il existe un réel manque d’information chez ce public à propos des aides et des mesures liées au confinement : l’existence de centres d’hébergement d’urgence, leur disponibilité, les bonnes pratiques concernant le port du masque…. Un constat qui interpelle les autorités et qui rappelle que tous les Calédoniens n'ont pas le même niveau d’accès à l’information.


Retrouvez l’interview de Julien Liboa :


169 vues0 commentaire